Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA COLOMBIERE

LA COLOMBIERE

ou l'Art de s'emmêler les pinceaux entre Atelier et Vie de famille

Tuto pour fabriquer des citrouilles en papier mâché

Bonjour à tous,

pour compléter mon article sur Halloween 2016, je vous mets ici très rapidement une petite explication pour fabriquer des citrouilles en papier.

Pas vraiment un tuto en fait, désolée, parce que je n'ai pas fait de photos de toutes les étapes.

Mais bon, je vous mets les grandes lignes, n'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations ou bien alors, faites quelques recherches internet, notamment sur les sites US, les créateurs et concepteurs n'étant pas avares de leurs explications !

Pour la comprenette, Google est mon ami !

Alors, côté matos, il vous faut :

- un sac poubelle premier prix d'une contenance de 30 litres

- un tube en carton style rouleau de papier toilette

- du scotch de marquage et de la ficelle

- des journaux ou des prospectus (ça tombe bien, y'en a plein la boite aux lettres !)

- encore des journaux pour le papier mâché

- de la colle à tapisserie premier prix (on s'en fout un peu qu'elle fasse des grumeaux !)

- de la cellulose (je vous explique plus loin ce que j'entends par là)

- de la peinture orange soit acrylique soit gouache (elle coûte un peu moins cher et vu la quantité qu'il en faut quand vous voulez faire PLEIN de citrouilles, moi je l'achète en flacon directement, au rayon peinture de mon magasin de loisirs préféré)

- de la peinture verte, marron, noir, rouge, pour les détails de la citrouille

Commencez par remplir le sac poubelle de feuilles de prospectus roulées tout simplement en boule. Pas la peine qu'elles soient parfaites, il faut juste du volume pour remplir notre sac.

Une fois le sac rempli, placez le tube en carton au sommet et fermez votre sac avec le lien fourni autour du tube. Rabattez le plastique du sac à l'intérieur du tube et scotchez le éventuellement pour qu'il ne dépasse pas.

Cette étape n'est pas indispensable. Vous pouvez également fermer votre sac poubelle comme vous fermeriez n'importe quel sac poubelle en utilisant le lien fourni, puis vous l'entortillez sur lui même, et vous scotchez la petite queue ainsi obtenue pour faire une queue de citrouille. A vous de voir ce que vous préférez.

 

Ci dessous, queue "entortillée"...

ou queue "tubée"...

 

Puis vous prenez une longueur de ficelle, et vous entortillez votre boule pour découper des quartiers, comme sur une citrouille. Il faut serrer un peu fort, pour bien marquer les quartiers, et faire des noeuds solides. Vous pouvez renforcer votre travail en recouvrant la ficelle avec le scotch. Vous devez obtenir ceci :

Ensuite vous découpez, à la main, des bandelettes de journaux d'environ 5 cm de large. La notion "à la main" est très importante : le papier journal doit être déchiré, et non pas découpé, c'est mieux pour la solidité. Préparez un mélange assez épais de colle à tapisser dans un saladier. Ne respectez pas les quantités indiquées sur le paquet du fabricant ! moi je prépare un mélange épais, je le trouve plus efficace et surtout, il dégouline moins, on n'en met pas partout ! Trempez chaque bandelette de papier dans la colle puis recouvrir la citrouille, dans le sens de la hauteur, quartier après quartier. Recouvrez d'une couche uniforme, laissez sécher 24/48 heures, selon la température ambiante. Répétez l'opération le plus possible, au minimum 3/4 fois.

Puis il faut préparer la cellulose. C'est là que les choses se corsent... Pour être honnête, il m'est arrivé pour gagner du temps, et devant l'impatience des enfants, de stopper là les opérations et de passer directement à la peinture, ce qu'ils préfèrent. C'est faisable. Il faut juste savoir que l'objet ne sera guère vaillant dans le temps et finira par s'affaisser irrémédiablement... donc il vaut peut être mieux s'armer de courage et de patience pour ne pas avoir à tout recommencer chaque année. A vous de voir.

Si vous décidez d'être courageux, voici comme je procède personnellement. Car en cherchant sur le net, vous découvrirez qu'il y a plein de méthodes différentes pour fabriquer sa cellulose. Aux USA par exemple, il est interdit d'utiliser des colles à tapisser. Parce que, souvent, ce type d'activités est faite par des enfants, or les fabriquants ne peuvent pas garantir qu'il n'y ait pas de cochonnerie dans leur colle. Donc les animateurs, par précaution, préfèrent utiliser un mélange d'eau, de farine, et de colle blanche garantie sans solvant. A vous de juger.

La première fois que j'ai fait du papier mâché, je me suis bien embêtée. J'ai découpé des milliers de journaux en petits morceaux, que j'ai laissé macéré dans un mélange eau/colle pendant des jours, puis que j'ai filtré, puis que j'ai réduit en purée avec mon mixeur ménager qui au passage n'a pas aimé, ça doit être pour cela qu'il vaut mieux utiliser un mélangeur professionnel, de ceux qu'on utilise pour mélanger les peintures, en le mettant sur une perceuse électrique. Bref ! 

J'ai ensuite pressé la purée grise obtenue avant de la mélanger avec de la colle blanche et de la farine, et aussi de l'eau. J'ai ensuite appliqué le produit sur ma citrouille. Séchage minimum de 48 heures, au bout duquel la citrouille était parfaitement dure et légère comme une plume.

A ce stade, il est temps de donner une personnalité à votre citrouille. Je vous laisse décider comme des grands de la "gueule" que vous voulez lui donner.

Dessinez au crayon ou au feutre sur le devant de la citrouille les yeux, le nez, la bouche, etc, puis avec un cutter bien affuté, évidez les emplacements. Attention aux doigts.

A l'arrière du "visage", évidez une partie en forme d'ovale : ce sera l'accès pour vider la citrouille de toutes les boulettes de prospectus et également pour y mettre une bougie.

Donc à ce stade, videz la citrouille de tous les papiers dont vous l'aviez bourrée. N'enlevez pas le sac poubelle, il créera un fond noir très classe lorsque la bougie LED sera allumée. Et puis il protège un peu mieux le papier à l'intérieur. Sauf si vous voulez perfectionner encore plus votre citrouille et remettre de la ouate de cellulose à l'intérieur, ce qui double le temps de travail et de séchage.

Ne faites pas cet accès sous la citrouille, vous seriez un peu embêté par la suite pour y loger la bougie sans qu'elle ne passe son temps à tomber à l'extérieur.

Ensuite un peu de ponçage si on est perfectionniste (je ne le suis pas !) puis une couche d'aprêt (que je n'ai pas fait non plus !) et ensuite peinture aux couleurs d'une citrouille (ou pas ! c'est comme on veut ! ). 

Commencez par appliquer une couche de peinture orange, puis avant que la peinture ne soit sèche, appliquez avec un pinceau brosse ou une éponge, des touches de rouge, de marron, de vert, selon votre inspiration ou en vous inspirant des modèles. Vous pouvez également la peindre directement à la bombe de peinture, selon vos moyens et votre envie. Enfin, rien de vous empêche de mettre quelques fausses feuilles sur la queue de votre citrouille.

Au final, vous pouvez passer une couche de vernis protecteur, au pinceau ou en bombe, afin de protéger plus durablement votre citrouille. Et n'oubliez surtout pas, pour l'illuminer, c'est bougie LED obligatoire, sous peine de mettre le feu au quartier !

- Astuce - 

Pour la fabrication de la cellulose, j'ai depuis trouvé une autre solution : direction le rayon isolant du rayon bâti de mon magasin de bricolage préféré, j'ai acheté un sac de 15 kg de ouate de cellulose, que je mélange directement avec de l'eau, de la colle à tapisser et de la farine, et le résultat est le même, sans passer par l'étape fastidieuse de la fabrication maison de la ouate.

Certains utilisent également du papier toilette ou du papier essui tout, mais je trouve le coût carrément exorbitant (et puis nous, nous sommes huit à la maison, alors sans entrer dans les détails, on est déjà souvent en panne de ces produis de base INDISPENSABLES à la survie de la tribu, donc si en plus je pioche dans les stocks, ça va pas le faire !).

Enfin vous trouverez des mélanges tout prêts de poudre spécial papier mâché dans les magasins de loisirs créatifs, vendus au kilo, mais là encore je les trouve trop cher vu la quantité qu'il m'en faut à chaque fois.

Cette méthode a tellement d'utilisations que moi, ça me donne le vertige ! Sur la même idée, les enfants avaient fabriqué des champignons vénéneux géants, dont les points blancs avaient été peints à la peinture phosphorescente, c'est génial dans le noir.

L'an prochain, j'envisage de fabriquer suffisamment de citrouilles pour décorer une partie du jardin, en les laissant remplies pour plus de solidité. Et j'ai aussi fabriqué une partie du costume de mon fils avec cette méthode, vu qu'il avait choisi le thème de Jack'o'lantern.

 

Voilà ! à vous de jouer maintenant, amusez vous bien !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article