Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA COLOMBIERE

LA COLOMBIERE

ou l'Art de s'emmêler les pinceaux entre Atelier et Vie de famille

Quand les enfants sont accro aux écrans...

LE sujet qui fâche !

Loin de moi l'idée de faire culpabiliser qui que ce soit, et vous allez vite lire que ce n'est pas l'objet, bien au contraire : car nous, à la Colombière, les écrans, on les aime !

Sauf que ce ne sont pas eux qui font la loi...

Le fond de ma pensée ? Que tout n'est pas mauvais dans les écrans, et je crois en ce que je dis. 

Avouons à quel point ces écrans ont révolutionné notre vie : je pense en premier lieu à tous les métiers qui en ont besoin aujourd'hui, je pense surtout à ma pomme (!) ainsi qu'à tous ces entrepreneurs (souvent entrepreneuses d'ailleurs) qui ont continué à exercer de formidables métiers tout en assumant également leur rôle de mamans (ou de papas !). Il y a quelques décennies en arrière, cela était impensable ! Le téléphone portable, ok, ça pourrit la vie bien souvent, mais en tant que maman, je suis plus que rassurer de savoir que les enfants peuvent me joindre quand ils le souhaitent. A condition de ne pas abuser de la chose !

Donc premier bon point d'après moi.

Deuxième bon point pour ma part : curieuse et avide comme je suis, je n'ai jamais été plus aux anges que depuis que je vis avec mon geek d'informaticien de mari.

Bon, sauf quand il veut changer mon téléphone tous les six mois alors que je viens juste de comprendre comment rajouter un contact !!! mais c'est une autre histoire...

Internet et la télé m'ont ouvert des champs d'horizons insoupçonnables, et j'apprends tous les jours à mes enfants à s'en servir, mais également à ne pas digérer l'information telle quelle, à recouper, à chercher, à discuter, et cela donne lieu à des conversations endiablées le soir pendant le dîner.

D'ailleurs je vous conseille cet article ici et pas uniquement parce que la professeure qui a mis au point ce programme est haute savoyarde, cocorico !

Mes enfants ne sont pas laissés à eux mêmes devant les écrans : curiosité de ma part, pour savoir ce qu'ils cherchent, regardent, trouvent, jouent, contrôle parental bien entendu de rigueur et même coupure du wifi en début de soirée pour éviter les resquilles (ben oui ! ça reste des gosses, ils essayent de transgresser ! mais on leur explique que c'est nous, parents qui devons aussi les protéger et qu'il y a un moment où la discussion n'est plus possible, c'est nous qui décidons), grosses discussions autour des choix de forfaits, consoles de jeux, jeux vidéos, abonnements en tout genre !!!

Certains ont appris le sens de la négociation, croyez moi !

Et au passage, on leur enseigne qu'il faut faire des choix, tant budgétaires que matériels, on est même allé jusqu'à discuter des conditions de travail des ouvriers qui fabriquent les téléphones à travers le monde ! Pour vous dire jusqu'où nous entraîne notre passion des écrans à la maison.

Troisième bon point : deux de mes enfants avaient des difficultés motrices à l'école maternelle... avec menace de devoir voir des spécialistes en motricité fine, épaisse, diagonale, parallèle et j'en passe ! J'ai acheté des DS d'occasion ainsi que quelques jeux bien ciblés, pour qu'ils apprennent tout en jouant à contrôler le stylet et faire des gestes précis, voire très précis sur leur petit écran... sans me vanter, ça a fonctionné : en quelques semaines, les effets étaient prodigieux et la maîtresse m'avait même demandée ce qu'il s'était passé ! Je ne dis pas que ça aurait fonctionné pour un autre enfant, surtout si les écueils étaient trop importants, je dis juste que, chez nous, ça a marché, tout en douceur et sans avoir besoin de se battre avec les enfants. Ils ne s'en sont même pas rendus compte !

La tablette familiale nous a également permis d'économiser du papier, beaucoup de papier ! Vous imaginez, 6 enfants dont la maman est artiste peintre, qui se mettent à vouloir gribouiller, avec plus ou moins de succès selon les âges, mais quand même ! Ma fille notamment a passé des heures à s'amuser à peindre, dessiner, copiter les tableaux de maman grâce à la tablette, sans mettre de la peinture par tout, ce qui a ses avantages ! Cela ne nous empêche surtout pas de faire de la VRAIE peinture, du VRAI dessin, avec tout le matériel qu'il faut, mais reconnaissons que les deux se complètent plutôt bien. Quant à moi, je rêve d'avoir une tablette de dessin pour faire mes essais et mes recherches, et je l'ai d'ores et déjà mise sur ma liste de Noël (en fait, ça fait des années qu'elle y est, sur ma liste, mais bon !).

Quatrième bon point : ça nous apprend, à nous parents, où sont les limites que nos enfants ont... je m'explique : pour certains de mes enfants, la console de jeux a généré une montée en puissance de l'énervement.

C'est clair : pas de jeux vidéos ou autre écran au moins une heure avant le coucher. Il faut que le cerveau est le temps de déconnecter, c'est le cas de le dire. Et quand je les entends s'énerver pour rien, ou quand les grands signalent que les petits sont en train de pester pour des bêtises, c'est le signal pour moi qu'il est grand temps qu'ils aillent faire autre chose. Je les écoute, je les accompagne, j'interviens et je les envoie taper dans un ballon. Certain même n'a plus le droit d'y jouer parce qu'il ne se contrôle pas et détruit le matériel, donc tant qu'il ne saura pas se gérer, on lui évitera les débordements.

Bien sûr, certains enfants, notamment les plus jeunes, n'ont rien à faire devant des écrans.

De la même manière que certains jeux, s'il y a une limite d'âge pour y jouer, ce n'est pas pour faire joli sur la boîte ! Interdit aux moins de, personne ne transgresse ! On ne plaisante pas avec les images violentes, cela peut avoir des répercussions psychologiques très importantes, notamment chez les enfants les plus fragiles. 

Chez nous, nous nous méfions aussi de la 3D, parce que pour l'instant, il n'y a pas suffisamment de recul sur les conséquences que cela pourrait avoir chez les enfants. Donc dans le doute, on ne laisse pas les enfants jouer en 3D... 

Oui, je sais : pour certains, jouer dehors, ce n'est pas possible. Parce qu'il n'y a pas d'endroit pour jouer dehors, ou bien qu'il faut les surveiller et qu'on n'a pas toujours le temps pour, que parfois, un coup de fil super important nécessite du calme et que l'écran est le bon moyen de l'obtenir, qu'on est presque assuré d'avoir un peu la paix pendant qu'ils jouent sur leur console....

Mais attention aux revers ! Vraiment, vous n'avez pas le temps de l'accompagner en bas dans le parc ? Comment se fait il que vous ayez un coup de fil aussi important que cela alors que vous êtes censé(e) être avec votre enfant ? Est ce si important que cela ? Et avoir la paix, ça veut dire quoi, au final ?

Enfin, et pour finir, pourquoi lui avoir offert la console et le jeu qui va avec si vous n'êtes pas d'accord ? Trop connecté ? Et vous alors ? Quand est ce que vous lâchez votre ordi, votre téléphone, votre tablette, votre zap, votre voiture connectée, voire votre montre ???

Nous sommes un exemple pour nos enfants... ne l'oublions jamais ! Et sinon, assumons ! Oui, il faut vivre avec son temps, c'est comme ça. On ne les protégera pas en leur interdisant tout. Il faut les accompagner, leur expliquer, leur montrer.

Et franchement, vous avez déjà joué à Pokemon ? non ?

Ben vous avez loupé quelque chose, alors !!!! mais ça, c'est mon côté gamine qui ressort ! Mes enfants et moi même, nous avons des jeux auxquels nous jouons ensemble. Ils adorent ça et pour être honnête, ça ne me déplaît pas ! C'est l'occasion de partager un jeu, le temps d'un petit moment, et de voir comment ils se débrouillent, j'ai souvent des surprises ! Mais je sais également à quoi m'en tenir, à quoi ils jouent, et comment. Je peux donc ensuite les laisser faire, sans me faire de soucis...

Enfin, pour dire que le monde évolue et qu'on peut être pour, j'ai trouvé deux initiatives qui me plaisent vraiment :

- un prof qui a eu l'idée de "ludifier" (si si, ça se dit !) ses cours en introduisant un règlement basé sur le célèbre jeu World of Craft (quoi ? vous NE connaissez PAS ?!?)

Classcraft : transformez un cours en un jeu vidéo

ici le lien http://pix-geeks.com/classcraft-cours-jeu-video/

- et une association nommée Mimbulus Mimbletonia qui a eu l'excellente idée d'organiser une école des Sorciers en France (bon c'est que pour quatre jours) fin mai 2017. Les places n'étaient pas nombreuses et se sont arrachés en quelques jours. J'ai trouvé l'information ici http://pix-geeks.com/harry-potter-ecole-sorciers-france/ et il était largement trop tard pour décrocher le précieux sésame. Heureusement pour moi, mes enfants n'ont pas été au courant, j'aurai été mal deux minutes, je peux vous le garantir ! Le seul truc peut être qui m'aurait sauvé (et encore !) c'est que l'évènement était réservé aux plus de 16 ans, ce qui n'est pas le cas de mes enfants. Mais devant le succès, l'asso a promis d'organiser d'autres évènements de ce type, alors je vous conseille de surveiller de près leur actu sur... https://www.facebook.com/associationmimbulusmimbletonia/

Pour une fois que ces gamins réclament d'aller à l'école, on va quand même pas leur dire non. Je ne peux que vous conseillez de surveiller le compte Facebook de l'asso, d'ici début octobre car l'an dernier, c'est à cette date (environ) que les premières informations avaient filtré, pour une ouverture de la billeterie le 10 décembre à 21 heures. Il n'y avait que 100 places de disponibles, elles ont toutes été vendues en quelques heures.

Et chez vous, on est en où par rapport aux écrans ? Accros ou pas accros ?

A très vite !

Amicalement,

Isa

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article