Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA COLOMBIERE

LA COLOMBIERE

ou l'Art de s'emmêler les pinceaux entre Atelier et Vie de famille

Tu as des enfants ? Alors c'est pour toi ! Et si t'en as pas, viens, tu rigoleras aussi !

http://www.elle.fr/Maman/News/Tu-sais-que-tu-as-des-enfants-quand-3392993

Cet article est mémorable, et le livre qu'en a tiré l'auteure est formidablement drôle, bourré d'humour, bref j'adore. Je vous le conseille vivement !

Ainsi que le guide de la mère imparfaite, que je me suis offert à la naissance de mon fils ainé et qui m'a aidée à relativiser avec humour tous mes déboires de jeune maman.

"Faites-vous partie des mères parfaites ou des vraies mères? Les mères parfaites sourient tout le temps, ont des maisons immaculées, n'élèvent jamais la voix. Les vraies mères, elles, portent des pulls tachés, ne finissent jamais rien, soupirent d'épuisement et tremblent pour un rien. Les mères parfaites n'existent que dans les livres. Toutes les autres ou presque se rongent, se sentent coupables... et gâchent l'existence de toute la famille. Voici un véritable manuel de survie à l'usage des jeunes mamans, bourré d'anecdotes drolatiques, de trucs efficaces et adaptés à la vie d'aujourd'hui, pour être tout simplement une bonne mère sans ruiner sa vie ni celle des autres. En somme, une mère imparfaite, mais heureuse, pour la plus grande joie de tous !" 

 

Mais ça, c'était avant ! 

Aujourd'hui, je suis une "survivor", je peux témoigner que l'on peut s'en sortir ! Je dis pas qu'il n'y aura pas de séquelles (!) mais on n'a rien sans rien dans la vie.

Les choses un peu folles que j'ai moi même faites ? Y'en a eu, et il y en aura probablement encore, mais voilà ce dont je me rappelle :

- "Dis Maman, je peux avoir un dinosaure, un vrai ?" et celle là, je vous en reparlerai probablement ! J'y ai eu droit à CHAQUE nouvel enfant et pour certains d'entre eux, ça a été coton pour leur faire comprendre que... non.

- J'ai cherché huit jours mes clés de voiture : je les avais rangé dans le frigo, à côté des carottes...

- Marcher sur des lego en allant ouvrir les rideaux le matin, j'ai connu ... ce fut l'occasion d'instaurer la règle n°4 : "on met ses chaussons pour se déplacer dans la maison !"

- Se dire que tu as de la veine quand tu arrives à chopper la première demi heure du film le soir...

- J'ai un jour réalisé que je ne sortais plus jamais avec un "sac à main" mais plutôt avec une besace pire, un sac à dos, qui ressemblait un sac de voyage... j'ai réussi à dégager le sac à dos, mais mon "sac" ressemble toujours à une besace, pleine de plein de trucs, l'autre jour j'y ai même retrouvé des sachets de thé, de mayonnaise et des bâtonnets en bois... cherchez l'erreur...

- Programmer les visites de tes copines pour t'obliger à trouver cinq minutes pour passer l'aspirateur. Idem quand tu invites belle maman (enfin, ça, ça ne me concerne pas, j'en parlerai peut être un jour)

- J'aurai vendu mon gamin pour un repas tout préparé, bon, et chaud !

- Réaliser que la semaine écoulée, tu as mangé cinq fois de suite les mêmes trucs (quelques soient les trucs, je ne juge pas, c'est juste la répétition qui est à noter)

- Toujours finir les yaourts à la fraise qui menacent de périmer au fond du frigo (ou à la banane, ou autre, ça doit varier selon les familles) parce que AUCUN de tes gosses ne veut les manger. Pourtant ils t'ont pourri la vie la dernière fois au super marché pour que tu prennes ceux là et pas un autre. Et ça fonctionne aussi avec : les fins de paquet de biscuits, les fins d'assiettes de légumes, les fins de plein d'autres trucs !

- Quand je parviens à terminer mon assiette avant qu'elle ne soit froide, je m'aperçois deux heures après être sortie de la cuisine que je n'ai pas eu le temps de prendre de dessert. Et c'est comme ça pendant tout le temps où les enfants sont à la maison (oui, puisque, rappelez vous que je combine AUSSI les avantages d'une famille nombreuse avec un système de garde alternée classique dans une famille recomposée). Mais c'est pas pour autant que je perd du poids...

- Acheter des nuggets congelés parfaitement immondes et décriés par tout nutritionniste un tant soit peu compétent, parce que tes gamins, ils n'aiment pas ceux que tu t'es enquiquinée à leur cuisiner, et tu apprends au détour d'une conversation que "ceux" de Papa, ils sont délicieux, eux, parce qu'il les a fait lui même... ne déprime pas : Papa aurait beau te transmettre la recette, il pourrait même les faire en douce dans TA cuisine, ils seront toujours aussi mauvais, tes nuggets... cherche pas à comprendre. Ils refusent de manger ce que tu leur mets dans leur assiette... mais n'hésiteront pas à manger une limace parce que tous les copains le font !

- Placarder des avis de recherche pour retrouver le doudou du petit dernier... et tu finis par le retrouver six mois plus tard, coincé dans un endroit hautement improbable (liste non exhaustive : dans le canapé, sous le canapé, sous le matelas du dit gamin, derrière le sèche linge, dans la poche de ton manteau d'hiver...)

- J'avais découvert que le chat s'était mis à la natation et n'avait plus de moustaches... lorsque mon fils a appris à se servir d'une paire de ciseaux (à bout rond !) à la maternelle... pourquoi la natation ? la pauvre bête finissait régulièrement dans la piscine... et comme par hasard, mon gamin allait AUSSI à la piscine avec son école. Le mimétisme, y'a que ça de vrai !

- en tant qu'artiste peintre, j'ai même cumulé les problèmes, notamment quand les enfants ont découvert qu'on pouvait aussi faire de la PEINTURE en vidant directement les tubes sur la moquette sans prendre de pinceaux...

- Prévoir d'emmener un sac de shopping lorsque tu pars en balade avec les enfants pour t'éviter de te trimballer à bout de bras la tonne de cailloux qu'ils vont ramasser, ainsi que les bouts de bois pour fabriquer Dieu seul sait quoi (parce que eux, ils auront oublier avant même d'atteindre la voiture !), les fleurs déjà fanées, les feuilles mortes, et pour les plus confirmés, les escargots dont ils voudront faire élevage

- J'ai pris des cours de roller pour pouvoir assumer quand ils s'y sont mis, sauf que eux, on aurait dit qu'ils étaient nés avec, ce qui n'était pas mon cas ! (et ça marche avec plein d'autres trucs : le décodeur de la télé, le téléphone portable, l'ordinateur du salon... mais ça ne marche pas avec : le lave vaisselle, le placard à chaussures, le rangement des armoires...)

- Essayer de faire deviner aux enfants quel héros tu as dessiné avec de la purée, une saucisse et du ketchup. La créativité, ça a du bon !

- Chantonner le générique de "Midi les Zouzous !" en sortant le linge de la machine à laver. Non, parce que, faut pas exagérer non plus : n'ayant qu'une seule fille, on ne fait pas la loi à la maison, donc "Libérééééé, délivréééééé..." n'a pas droit de cité chez nous (heureusement d'ailleurs, parce qu'on la déteste toutes les deux nous aussi !)

- Apprendre par coeur la liste des pokemon, sauf que, entre le grand de 16 ans qui en a une collection monstre depuis les 25 ans que ça existe, ces bestioles, et les plus jeunes qui connaissent mieux le nom des derniers créés que leurs leçons de géographie, ben y'a du boulot et mes neurones, elles vieillissent plus vite que moi !

- Investir dans des machines qui sèchent au "minimum" 10 kg de linge en une fois ! Pareil pour le lave vaisselle, tu prends la taille XXL et tu fais des stocks de lessive pour ne JAMAIS tomber en panne

- J'ai eu un coup de blues quand j'ai réalisé que je n'avais plus que d'autres mamans dans mon carnet d'adresse et que dans mon agenda, je n'avais plus que "accompagner sortie école" dans la catégorie professionnelle

- J'ai réclamé un mug isotherme pour mon dernier noël, pour pouvoir finir de boire mon thé à peu près chaud

- Ne plus rigoler devant les sketchs de Florence Foresti au sujet des trucs immondes que tu portes, qui ne ressemblent à rien, qui ne vont avec rien, du genre "c'est moche mais c'est pratique", parce que c'est devenu ton quotidien et qu'en plus, t'as perdu ton sens de l'humour en même temps que ton sommeil

- J'ai même porté un badge fait maison, qui disait que j'étais une M.I.A, et que j'allais fonder un club : le Club des Mères Indignes qui Assument, parce que à la fin, je l'avais retrouvé mon sens de l'humour, et surtout mon sens de l'honneur et je me suis dis : "avant que quelqu'un d'autre ne le dise à ma place...", autant que ce soit moi qui le fasse !

- Finir par tutoyer TOUS les enseignants de l'école et connaître leurs prénoms ainsi que ceux de leurs enfants... mais ça, c'est quand tu as BEAUCOUP d'enfants !

- Te transformer en serial mother en mode "alerte attaque de zombie" quand tu entends un enfant pleurer au super marché, et tu ne te détends que lorsque tu réalises que le gamin est juste en train de faire un caprice à sa mère et qu'en plus, c'est pas un des tiens. Relax !

- Un jour, j'ai regardé la déco de ma salle de bain et j'ai eu un choc : le tapis ressemblait à Nemo, il y avait des jouets partout qui ne voulaient plus rentrer dans le zoli filet Dora pourtant accroché au mur, les serviettes de bains sont toutes soit Hello Kitty, soit Pokemon. Les brosses à dent font une courses de bagnoles façon Cars et le dentifrice a FORCEMENT le goût fraise (pas le même que les yaourts dans le frigo mais pas loin. Pourquoi ne mangent-ils donc PAS ces fichus yaourts ???). Voilà voilà voilà... Depuis je rêve d'une suite parentale, avec MA douche pour moi toute seule...

- et quand j'ai réalisé que je découpais des photos dans des magazines pour illustrer mes propos et mes tentatives d'éducation façon scrapbooking : fermer la cuvette des toilettes, ranger son cartable, mettre ses chaussons... pour que les plus jeunes qui ne savaient encore lire puissent suivre !

- Je suis devenue une experte des jouets toutes catégories "selon les tranches d'âge" au point que j'aurai pu postuler chez "King Jouet" ou "Toys'urUs" si j'avais vraiment voulu reprendre un job à plein temps... pour apprendre qu'un gamin, ça ne s'amuse jamais mieux qu'avec le carton d'emballage du dit-jouet (enfin... jusqu'à un certain âge, parce que ensuite, plus la taille du carton diminue et plus le gamin y sera accro, c'est proportionnel).

- Devenir "planificateur pro", jusqu'à anticiper les poussées dentaires et les gastro, tout prévoir à l'avance, tout calculer, des mois à l'avance, en jonglant avec des données impressionnantes qui feraient "bugger" l'ordi le plus compétent, alors qu'avant, tu savais même pas ce que tu allais manger au repas d'après !

- Je me suis rendue compte que je connaissais des combines absolument improbables pour des situations du genre : comment enlever une casserole dans laquelle la tête de ton enfant est coincée... que faire s'il s'est mis une bille dans le nez (ou ailleurs, hélas...)... nettoyer toutes sortes de traces en de multiples endroits... faire glisser en urgence une fermeture éclair coincée... Après, je dis pas, quand je vois les accidents qui peuvent survenir à tout âge (voir ici), je me dis que quelques précautions ne sont pas inutiles non plus !

- Réaliser que tu prends tous tes rendez vous, quels qu'ils soient, en fonction des horaires de l'école

- ou qu'à l'inverse, tu prends tous tes rendez vous pendant les vacances scolaires

- Sourire en douce quand tu croises une jeune mère complètement larguée débordée devant son petit bout unique et te dire que toi, t'as survécu à tout ça, et que oui, t'assume !

Amicalement,

Isa

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article