Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA COLOMBIERE

LA COLOMBIERE

ou l'Art de s'emmêler les pinceaux entre Atelier et Vie de famille

Les traditions du mois de Mai...

En faisant quelques recherches sur la tradition du brin de muguet que l'on offre le 1er mai, j'ai découvert qu'en fait, il y avait plein d'autres traditions populaires qui perduraient plus ou moins en France, mais également dans le reste de l'Europe, et qu'elles avaient toutes un point commun : fêter le printemps, dans l'espérance de belles promesses, préparer abondance des récoltes et bonne santé des troupeaux.

Et ce depuis la nuit des temps : déjà nos ancêtres les romains ainsi que les celtes avaient toutes sortes de festivités pour célébrer le renouveau, le printemps. La religion catholique a tant bien que mal essayé de les éradiquer, mais comme bon nombres de traditions fortement implantées, n'y parvenant pas, elle a fini par les intégrer au culte religieux, tout en les modifiant légèrement mais en gardant l'esprit initial. 

Comme quoi, rien ne se créé et tout se transforme !

 

Dans plusieurs pays d'Europe, comme en France, la tradition la plus tenace était celle qui consistait à décorer les maisons des jeunes filles fiancées (ou fortement courtisées, donc en passe d'être bientôt fiancées) avec de jeunes arbres décorés de rubans et de fleurs. Puis les jeunes gens organisaient des fêtes dans les champs, où les adultes n'étaient pas conviés, pour poursuivre avec un repas partagé entre filles et garçons, et des danses.

 

L'arbre de mai sera rebaptisé l'arbre de la liberté pendant la Révolution française et c'est pour cette raison que bon nombre de ces arbres gardent un côté très "république", servant notamment à honorer les nouveaux membres des conseils municipaux dans certaines régions de France. Dans les Landes,il est encore très largement répandu, et sert en de nombreuses occasions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces festivités avaient pour principale raison de resserrer les liens de la communauté, de faire en sorte que chaque individu se sente investi et incorporé dans la société, de souder les gens ensemble en quelques sortes. Un beau symbole aussi en ces temps un peu individualiste je pense.

Le mois de mai était donc réservé aux jeunes gens en fleurs, qui se courtisaient en toute naïveté, car aucun mariage n'était célébré à cette période. Cette tradition du mois de mai "maudit" pour les mariages daterait de l'époque romaine et sera transformée par la religion comme étant "le mois de Marie", la Sainte Vierge, et qui par conséquent, ne pouvait pas devenir le mois des mariées. Cette superstition durera jusqu'au XXème siècle et nombreuses sont encore les familles qui respectent cet adage.

Même si ça ne veut plus dire grand chose !

Les fleurs d'aubépine étaient également à l'honneur, car elles avaient la légende de chasser les mauvaises maladies des étables et donc des troupeaux, et de protéger les vaches du vol de lait par les serpents et les crapauds... on en mettait donc partout aux abords de l'étable et dans les champs. Petit à petit, l'aubépine aurait été remplacée par le muguet, bien que celui ci semble avoir plus une explication politique, avec notamment les soulèvements ouvriers qui démarrèrent aux USA pour venir ensuite s'implanter en France, le 1er mai étant le symbole de la lutte ouvrière. 

 

 

 

 

 

 

Pour information, une loi autorise toute personne qui le souhaite à vendre ce jour là, et uniquement ce jour là, autant de muguet qu'elle le peut, sans rien avoir à reverser comme impôt ou taxe ! La tradition perdure encore, mon fils aîné a un camarade qui, chaque année avec son père, vend ses petits brins de muguet pour se faire de l'argent de poche. Idée !

Et autre petit rappel : le muguet, tant la tige, que les feuilles, que les jolies clochettes parfumées, mais également l'eau dans lequel il est plongé, sont toxiques, et dangereux pour les enfants et les animaux. Donc prudence !

Et sinon, ben, je n'ai pas de muguet dans mon jardin, je n'en ai jamais eu, la terre argileuse ne lui plaît pas, et il y fait trop sec, donc faudra que je trouve une autre idée pour me faire de l'argent de poche... ou que je déménage... ou les deux... à moins que je ne me contente de décorer un arbre avec des rubans...

A très bientôt !

Amicalement,

Isa

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article