Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA COLOMBIERE

LA COLOMBIERE

ou l'Art de s'emmêler les pinceaux entre Atelier et Vie de famille

L'école est (presque) finie !

Alors il va être temps de préparer les fameux cadeaux de fin d'année pour teachers surmenés...

J'aurai voulu terminer ma rime par "adorés..." mais malheureusement, pour cette année, ce n'est pas le cas... deux de mes enfants passent en 6ème à la prochaine rentrée, et je n'aurai plus que deux enfants scolarisés pour une dernière année à l'école du village.

Et autant j'ai pu avoir de bonnes relations avec les enseignants jusqu'à présent, autant cette année, rien à faire ! Et idem pour les enfants...

Les deux qui passent au collège sont ravis : enfin, ils vont quitter une enseignante non appréciée, qui préfèrent singulièrement les filles aux garçons, et qui fait preuve d'injustice manifeste en toutes circonstances... ajoutez à cela une humeur en dents de scie, des changements lunatiques de seconde en seconde, et vous aurez l'exemple parfait d'une enseignante débordée, stressée, qui ne s'implique plus du tout depuis belle lurette et qui le dit aux enfants en plus ! Nous avons arrêté de compter les suppressions arbitraires de récréation "pour indiscipline"... ou toutes les fois où elle arrive en leur disant : "je vous préviens, je suis de mauvaise humeur !"... le vrai stéréotype...

Quant à mes deux derniers enfants, leur maître semble fatigué lui aussi en cette fin d'année, et il le fait bien comprendre... j'aime beaucoup ses méthodes d'enseignement mais côté personnalité, je ne saurai vous en dire plus, j'ai surtout l'impression qu'il m'a fuit une grande partie de l'année : peut être le fait que j'ai 4 enfants scolarisés dans le bâtiment ne soit particulièrement impressionnant... ces deux enseignants semblent avoir eu à coeur de me tenir à distance toute l'année, comme pour éviter que je ne m'impose de force... 

Pourtant, j'ai croisé leur chemin à maintes reprises, ayant participé à quelques manifestations du Groupe des Parents d'Elèves, il a bien fallu qu'ils sachent qui j'étais. Et bien, il semblerait que cela leur déplaise, et je l'ai payé cash lorsqu'ils ont choisi les parents qui devaient accompagner la sortie scolaire... 13 ans que j'accompagnai chaque année, régulièrement, fidèlement.

Et je m'en suis tapée, des sorties plus que m... ques !

Et cette année où l'école avait enfin fait un choix intéressant, je suis restée sur la sellette... c'était la dernière année pour deux de mes enfants... j'aurai vraiment aimé les accompagner une dernière fois. Mais personne à l'école hormis moi n'y a pensé.

Autant j'ai été corvéable à merci toutes ces années pour boucher les trous lors des désistements des autres parents, ou pour faire ma part (multipliée par quatre... rien que ça), autant j'ai dû leur déplaire à je-ne-sais quel stade puisque je n'ai pas été retenue lors de leur choix...

J'avoue que j'en ai eu gros sur le coeur.

Avec certains enseignants, jamais une chose pareille ne se serait produite parce qu'ils avaient à coeur de récompenser autant les enfants que les parents "méritants" : si vous saviez la galère que c'est d'organiser la moindre sortie lorsqu'il faut courir après une poignée d'accompagnateurs ! On se retrouve très rapidement à être toujours les mêmes parents, et on finit par faire partie du décorum.

Avec certains ça ne passe pas, ils ont beaucoup de mal à vous cacher qu'ils ne peuvent plus vous voir en peinture ! Et avec d'autres se tissent des liens respectueux et amicaux, ils vous font confiance et vous le disent. 

Alors cette année, je ne forcerai pas mes enfants à faire quoi que ce soit pour la fin de l'année. 

Pas d'hypocrisie.

Parce que je commence à en avoir un paquet derrière moi, d'idées, de cadeaux, j'ai fait preuve de créativité, d'originalité, en fonction des bonnes et mauvaises années, avec ou sans argent, pour Noël et pour la fin de l'année, 13 ans à chercher des cadeaux susceptibles de leur plaire en fonction de leur personnalité et de ce que nous connaissions d'eux. Je peux vous assurer que ça en fait, des cadeaux ! 

Et bien c'est terminé tout ça, je ne me décarcasserais pas pour trouver quoi que ce soit comme idée cette année... Voilà, moi aussi je prends ma retraite, moi aussi je me mets en économie d'énergie et de sentiments, moi aussi je me prépare à quitter l'école primaire, car moi aussi, je vais bientôt rentrer complètement au collège...

Plus qu'une année et ce sera terminé, définitivement terminé...

Alors je remercie tous ces enseignants qui, par leur attitude désagréable, m'aident à couper le cordon avec cette école que j'aimais depuis tant d'années... c'est mieux de partir ainsi, je ne pleurerai pas, pas de déprime, pas de blues, un peu comme un adolescent difficile qui vous fait crises sur crises et que l'on finit par voir partir de la maison avec... soulagement.

Parfois il vaut mieux couper que déchirer...

Amicalement,

Isa

PS : n'allez pas croire que je "n'aime pas" les enseignants, bien au contraire ! A la maison, il y a une règle d'or : punition à l'école est doublée à la maison ! Les enseignants de mes enfants n'ont jamais eu le moindre problème avec eux. Certains d'entre eux m'ont même dit que, s'ils pouvaient avoir plus d'enfants comme les miens, leur métier serait nettement plus agréables !

Ouai, je sais, les fleurs étaient pas cher ce matin !

C'est juste que je constate que, pour beaucoup, ils ont perdu la flamme et leurs motivations restent obscures... un peu comme les parents d'aujourd'hui qui ont tout fait pour éradiquer un système qui leur déplaisait mais peinent à en mettre un place qui fonctionne et qui leur convienne... c'est pas facile d'être prof, j'en ai bien conscience.

Parce que, tout ce qu'il manque dans notre société actuelle, c'est le respect. Or c'est cet élément qui fait que tout fonctionne. Sans respect, on ne va nulle part.

Mais j'ai beau avoir tenté d'être une parent d'élèves modèle, j'avoue que j'ai pêché par ignorance. En faisant quelques recherches pour rédiger cet article, j'ai découvert qu'il y avait une journée mondiale des enseignants. C'est le 5 octobre chaque année... Je ne l'ai jamais fêté à aucun des enseignants de mes enfants.

Honte à moi.

Je vous laisse reprendre le flambeau si vous avez des enfants scolarisés car en ce qui me concerne, l'an prochain est une année sabbatique (vu comme nous aimons tous la future enseignante des jumeaux, on va dire qu'on va s'abstenir de... tout) et qu'ensuite, je doute que mes enfants apprécient mes petits mots dans le carnet de correspondance du collège du genre "bonne journée de l'enseignement à tous les enseignants !", donc du coup, pour moi, c'est mort !

Et parce que je ne suis pas si mauvais bougre que ça, je vous refais un article avec cette fois ci des idées, des vraies, pleins d'idées, pour vous aider à trouver VOTRE cadeau pour l'enseignant de vos bouts d'choux ! Alors à très vite !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article