Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA COLOMBIERE

LA COLOMBIERE

ou l'Art de s'emmêler les pinceaux entre Atelier et Vie de famille

Préparer les vacances

Nous sommes déjà le 16 juin et les vacances approchent à grand pas.

Comme chaque année, on se dit qu'on a encore le temps et puis, par je ne sais quel coup du sort, on va se retrouver à la veille du départ en vacances et je serai dans les choux, comme d'habitude.

Alors cette année, pour ne plus être prise au dépourvu et arrivée à la plage complètement épuisée et stressée, je m'organise !

Et comme je ne suis pas peau de vache (quoi que...), je vous en fais profiter !

1) Régler dès maintenant la fin de l'année scolaire

Il y a toujours un tas de trucs à faire : les cadeaux de fin d'année aux enseignants, les kermesses et autres fêtes des écoles, les spectacles de fin d'année dans les clubs de sport, les sorties scolaires, et j'en passe et des meilleures.

Ah oui ! J'oubliais le plus important : les réinscriptions au lycée, au collège, au transport scolaire, et tutti quanti. 

Là, pour le coup, je n'ai pas beaucoup de conseils à promulguer, et je ne peux que vous dire comment je m'organise pour gérer tout ça.

Dans un premier temps : panneau d'affichage ou tableau noir dans mon cas, sur le mur de la cuisine, en face de la table où je travaille tous les jours, pour n'avoir qu'à lever les yeux pour me rafraîchir la mémoire. J'y note toutes les dates clé : dates limites de retour pour les dossiers scolaires, dates des sorties scolaires et liste du matériel demandé, dates des spectacles et horaires. J'y vois plus clair dès que j'ai les informations, je centralise et je compile. Du coup je vois tout de suite si ça va le faire ou si ça va coincer, auquel cas je peux demander de l'aide bien en amont.

Pour les dossiers scolaires, il y a toujours une tonne de papier à photocopier. L'idéal est quand même d'investir dans une imprimante d'ordinateur qui fasse aussi scanner. Vous verrez, ça vous épargnera bien des soucis. Je dis ça parce que la mienne a rendu l'âme cette année et que j'ai dû courir au centre commercial du coins, donc c'est du vécu. Anticipez aussi pour les photos d'identité : il en faut plein pour le lycée, plein pour le collège, et il en faudra d'autres pour les activités extra scolaires à la rentrée, alors autant faire le plein direct. Et avec un scanner, vous pourrez les dupliquer et les fournir à la demande. 

Etant séparée d'avec le papa de mes enfants, et avec son accord, je pré-remplis moi même tous les dossiers. D'abord parce que j'ai plus de temps que lui pour le faire, et ensuite parce que ça n'a jamais vraiment été sa tasse de thé, et ce n'est pas parce qu'on est divorcé que je vais lui compliquer la tâche plus que ça. J'ai noté sur un carnet les informations le concernant : emploi, grade, numéro de téléphone (tous les numéros... !), numéro de sécurité sociale, adresse mail, etc. Comme ça, quand il passe prendre les enfants, il n'a plus qu'à vérifier rapidement et à signer. Ainsi les dossiers ne transitent pas pendant des semaines chez l'un ou l'autre.

Ce qui n'est bien sûr pas le cas avec Madame Ex...

A ce stade de l'année, je prépare même les petits cadeaux de fin d'année que les enfants offriront à leurs enseignants (enfin... pas tous, vu la merveilleuse entente qu'il y a eu cette année avec certains, les enfants ont décidé de boycotter, du jamais vu dans la famille). Comme je fabrique beaucoup de choses moi même, ça prend du temps et il faut donc l'intégrer dans le planning pour ne pas être prise au dépourvu.

Ensuite, pour les spectacles de fin d'année, il suffit juste de s'assurer que les dates correspondent aux week end de garde, ou bien de décider si on y va tous ensemble... ou pas.

Pas toujours simple mais ça passe à chaque fois. Je me demande encore pourquoi je suis fatiguée, moi, en fin d'année scolaire !

2) Préparer le départ en vacance

Bien sûr, quand on est huit dans la famille, les vacances, ça se prépare longtemps en avance, en janvier pour être plus précise. J'y suis obligée, c'est une question de priorité : nous avons besoin d'un grand logement, où que nous décidions d'aller, et ces logements sont rares. Je ne peux pas prendre le pari qu'ils seront toujours disponibles un mois à l'avance. Alors dès le début de l'année, nous déterminons à quelles dates nous allons partir, et où. Il faut ensuite voir avec Monsieur Ex (et ses collègues...), les collègues de Chéri, les envies des enfants, la mauvaise humeur de Madame Ex (qui pourtant n'a aucune contrainte de ce genre, je vous dirai peut être un jour pourquoi...). Et ensuite, on réserve. Enfin, je réserve. 

Et je vérifie auprès de l'opérateur quinze jours avant notre arrivée que tout est ok !

Puis il faut prévoir l'organisation sur place... il vaut mieux y réfléchir avant de partir, histoire de ne pas pourrir plus que nécessaire les vacances. J'anticipe donc toujours.

N'oubliez pas de faire réviser la voiture !

Ensuite, je commence à réunir les choses dont je vais avoir besoin : matelas supplémentaires, valises (qui sont bien sur toujours rangées au fin fond du dressing et qu'il faut la semaine pour déménager tout ça...), les jouets de plage ("où a t on bien pu les ranger l'an dernier???"), les masques et les tubas (même combat...), vérifier que les sandales vont bien à tout le monde (et ben non !!! et c'est qui qui a encore pris trois tailles de plus cette année ???), prévoir de faire les magasins pour en racheter, vérifier l'état des casquettes, lunettes de soleil, sacs de plage, et j'en oublie certainement à ce stade !

Enfin, je contacte les personnes qui s'occuperont de la maison pendant notre absence, je prévois suffisamment de stock de nourriture pour nos animaux et j'anticipe sur les listes que je laisserai la veille du départ.

Dernière chose que je ferai deux ou trois jours avant de partir : faire mes courses en ligne, et les faire préparer dans le magasin le plus proche de notre lieu de vacances, avec un retrait le premier jour, qui ne prendra que quelques minutes et m'épargnera bien des tracas ("où est ce qu'ils mettent la mayonnaise dans ce magasin là ???"). Déjà que c'est pénible, les courses, alors dans un lieu qu'on connaît pas, c'est vite la galère !

3) Anticiper sur la préparation des bagages

Bon, alors il faut y aller mollo quand même !!! Les enfants ne vont pas non plus partir en slip à l'école ! Je me rappelle encore l'année où Madame Ex a envoyé les enfants à l'école sans casquette et sans lunettes de soleil les trois derniers jours sous prétexte qu'elle avait fait les bagages AVANT et qu'elle avait tout mis dans les valises "pour ne rien oublier" !

Faut pas exagérer : il y aura forcément du boulot dans les dernières heures alors pas de zèle non plus. Et puis tout dépend de votre manière de fonctionner : soit vous avez suffisamment de vêtements pour préparer les bagages en amont, soit vous faites des lessives sur place pour en emmener moins, tout dépend ! Chez moi, la voiture est grande, très grande, mais il y a aussi beaucoup, beaucoup de choses à emporter ! 

Enfin chaque enfant emmène son sac à dos, dans lequel il aura mis ses effets personnels (jouets, consoles, appareils photos, livres...) et qui lui servira sur place pour la plage. Tout ça peut être préparer bien en amont.

Mais avoir une idée de ce qu'il faudra entasser dans la voiture aide un peu à visualiser le puzzle et à élaguer en cas de nécessité absolue (non, les enfants ne peuvent pas être attachés sur le toit !), dans le calme et sans stress, ce qui ne sera pas le cas à 5 heures du matin quand vous prendrez la route le jour J...

4) Les petits plus qui simplifient la vie...

L'an dernier, malgré la crème solaire, les enfants ont attrapé de méchants coups de soleil et nous nous sommes retrouvés à courir les pharmacies pour trouver de quoi les soulager. Cette année, après concertation, nous avons décidé d'investir (à nouveau car ils ont grandi depuis !) dans des tee shirts anti UV. Il faut donc que je prévoye dans mon planning d'aller au magasin pour m'en occuper dès que possible et ne pas courir au dernier moment. Et ça n'empêche pas de vérifier le stock de crème solaire... et de produits après soleil ! Ainsi que l'anti moustique : ça peut vous sauver vos nuits ! J'emporte également une mousticaire et les prises anti moustiques que j'ai à la maison.

Une petite pharmacie de base est bien pratique : désinfectant, compresses, sparadraps, paracétamol et bien sûr, tous les médicaments dont vous pourriez avoir besoin spécifiquement. Après, nous, on part en France !!! Il y a des pharmacies partout en cas de besoin, donc inutile d'emmener une valise !

Bien sûr qu'on peut TOUT acheter sur place, si on oublie quoi que ce soit. Mais quand on a un budget un peu serré, et qu'on préfère acheter des glaces à nos enfants plutôt que de racheter ce qu'on a déjà à la maison, on se donne la peine de prévoir un max de choses à l'avance.

Je prévois toujours d'emmener un bloc multi prises : avec tous les appareils connectés que l'on trimballe, ça peut éviter une guerre fratricide, croyez moi ! Ainsi que quelques lampes de poche, au cas où.

Même si je prends l'option "ménage fin de séjour" '(oui, ce sont aussi mes vacances, et je vous mets au défi de parvenir à faire le ménage d'un mobile home où s'entassent huit personnes sans être obligée de faire dormir tout le monde dans la voiture dès la veille, surtout quand il faut rendre les clés à 8 heures le matin !), j'emmène avec moi quelques produits : liquide vaisselle, gel wc, nettoyant vitre, ainsi que quelques chiffons.

Pas de raison de laisser non plus des traces immondes de notre passage ! 

Enfin n'oubliez pas les papiers importants, notamment les carnets de santé des enfants (on ne sait jamais... même si ça n'arrivera pas !) ainsi que les livrets de famille. Ah ben oui ! Chez nous, ils sont plusieurs !

Voici le fruit de quelques années d'expérience en terme d'organisation militaire, même si je sais que je ne suis pas encore opérationnelle à 100 %, même si je sais qu'il y aura des complications de dernière minute (et qu'il n'y aura pas de péridurale pour me soulager !!!), tout ce que je peux vous dire pour essayer d'aider un peu !

Vivement que je sois millionnaire et que je me contente d'aller à l'hôtel ! 

Amicalement,

Isa

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article