Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA COLOMBIERE

LA COLOMBIERE

ou l'Art de s'emmêler les pinceaux entre Atelier et Vie de famille

Le Chocolat... et moi !

En fait, le sujet m'est plus venu parce que c'est de saison (vive Pâques !) plutôt que parce que j'ai un problème avec.

En réalité, et pour de vrai, et juré ! craché ! je n'aime pas trop le chocolat. Quelle chance !

Comme je n'aime vraiment qu'un seul type de chocolat, il m'est très facile d'y résister : il suffit de ne pas en avoir à la maison, tout simplement !

Ouai, elle est bien bonne celle ! Un peu simpliste, la méthode !

Et bien pas tant que cela en fait parce que, quand vous avez des enfants, il est quasi impossible de ne pas avoir de chocolat à la maison : gâteaux, biscuits, pâte à tartiner, plaques, et maintenant que l'on est à Pâques, on va se retrouver submerger d'oeufs, de poules, de lapins, et même... de canards, de moutons et autres bestioles en chocolat !

 

Quand j'ai un coup de mou, un carré de chocolat à au moins 70% de cacao, ça me rebooste. Et il y a plein de magnésium dedans, paraît. Comme je n'aime pas vraiment le chocolat noir, un seul carré me suffit et la plaque dure des semaines.

Mais ce n'est pas pour cela que je ne prend pas de poids, au contraire !

 

Le sucre est mon ennemi n°1 et quand on piétine sur place comme moi à la maison, le moindre grain de sucre devient vite un problème.J'ai tout de même réussi à me passer définitivement de sucre dans les boissons chaudes et les laitages, et heureusement, vu la consommation quotidienne de thé que je fais !J'ai par contre un sérieux problème d'addiction aux jus de fruits et aux sodas. Là encore, pour la sécurité de mon compte en banque et de mon tour de taille, c'est mieux qu'il n'y en ait pas à la maison. 

Mais le chocolat n'a pas que des défauts, bien au contraire ! Il aurait même tout un tas de bienfaits dont il serait dommage de se priver. Il faut savoir être raisonnable, comme pour tout en fait. 

Un scientifique a réalisé une longue étude sur les consommateurs hebdomadaires de chocolat et il a découvert que ces personnes auraient de meilleures facultés cognitives (par ici pour savoir ce que ça veut dire), ainsi qu'une meilleure mémoire visuospatiale, une meilleure mémoire de travail ou un meilleur raisonnement abstrait. Concrètement ça voudrait dire qu'elles sont plus à même de faire plusieurs choses en même temps, ou encore de retenir plus facilement les numéros de téléphone et la liste des courses.

Ce petit miracle serait dû aux flavanols contenus dans le cacao, de la même famille que les flavonoïdes qui sont des antioxydants mais également aux méthylxanthines qui sont également présents dans le chocolat, les deux s'avèrant avoir un effet très positif sur notre cerveau.

Les recherches ne sont pas terminés, ils vont maintenant étudier les variations éventuelles entre la consommation de chocolat noir et celle de chocolat au lait. 

Bon ben moi je me dis que je dois pas être faite comme tout le monde : mon cerveau ne va pas mieux, je continue de pas être fichue de mémoriser mon propre numéro de téléphone fixe (d'un autre côté, je m'appelle jamais, ça doit être ça, le manque d'entraînement !), et j'ai beau travaillé avec ma tête, ce sont mes fesses qui prennent de l'ampleur !

Amicalement,

Isa

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article